Kit masque en tissu ANTI-CORONAVIRUS

Tout ce qu’il faut savoir


Les kits de fabrication de masques en tissu anti-coronavirus, sont désormais disponibles.
Cependant avant de partir dans la confection de votre kit, et porter votre masque en tissu dans les lieux publics,  il convient de prendre connaissance de toutes les préconisations sanitaires nécessaires pour éviter tous les risques liés au Coronavirus.
Le masque en tissu grand public est un masque « en tissu lavable et donc réutilisable » qui est « un écran anti-projections et qui fait barrière aux postillons ou aux gouttelettes émises quand on tousse ou qu’on éternue” d’après Olivier Véran, ministre de la Santé, et
les infos sur la situation sanitaire.

Nous vous proposons ici des conseils pour confectionner votre masque en tissu de manière simple et rapide.

Nous vous rappelons au préalable que le masque barrière de protection ne constitue pas un dispositif médical et qu’il ne dispense pas de respecter les gestes barrière ou autres distanciations sociales pour se prémunir du coronavirus. Le masque dit « anti-coronavirus » ne protège pas le porteur du masque. En revanche, si vous êtes porteur du virus (et même sans le savoir) vous éviterez de transmettre le virus. Le port du masque est donc efficace si chacun en porte un.

 

protection masque anti coronavirus

 

Il ne convient pas à une utilisation professionnelle et ne protège que partiellement des virus. Beaucoup de médecins ont pris position en faveur du port du masque par toute la population. Même s’il ne protège que partiellement, le masque en tissu peut constituer une barrière supplémentaire à la propagation du coronavirus.

Comme l’indique le document AFNOR, ces masques barrière à plis de fabrication artisanale que vous assemblerez n’ont pas été soumis à évaluation de conformité par des organismes ou laboratoires certifiés. La conception et la fabrication selon les règles de l’art, et le contrôle qualité reste donc la responsabilité de celui qui le fabrique. Rassurez vous, cela ne veut pas dire qu’il seront moins efficaces que ceux que vous pourrez acquérir auprès d’un fabricant agréé.

Retrouvez nos kits de couture pour fabriquer vos masques de protection grand public sur notre site.

1 – Quel type de masque confectionner pour se prémunir du Coronavirus ?

Si vous souhaitez confectionner un masque en tissu pour vous protéger lors de sorties occasionnelles pour aller acheter les denrées de premières nécessités ou faire votre trajet vers votre lieu de travail par exemple il existe de nombreux tutoriels sur internet.


L’AFNOR propose deux types de masque le masque “bec de canard” et le masque barrière “ à plis”.


Voici le lien pour télécharger leur guide complet ainsi que les indications de montage.

De nombreuses variantes et tutos existent et vous en trouverez pleins sur la toile.

2 – Comment choisir son tissu de protection ?

C’est la grande question du moment !


Les avis sur le choix des tissus divergent tant par la composition que sur le grammage, mais tous s’accordent sur le fait que le tissu doit être serré, et que le masque se compose d’une superposition de deux à trois épaisseurs de tissu et que le tissu utilisé doit permettre la respirabilité (on oublie les tissus imperméables) et ne doit pas être irritant pour le visage.

 

Beaucoup d’informations circulent au sujet des caractéristiques tissus avec des spécifications parfois incomplètes. “Tissu de coton 150 gr” sans en préciser la construction, “popeline 120 fils” sans préciser sur quelle unité (au cm², au dm², au pouce….), non tissé 130 gr… Retenez que dans le cadre d’une confection artisanale et domestique, il faut opter pour des tissus de coton serrés et que si vous souhaitez augmenter la filtration pour une utilisation dans des zones plus exposées, il faut ajouter une 3ème couche avec un filtre. Ce filtre amovible ou non selon le modèle de masque confectionné peut être en molleton, en non-tissé (non lavable), en polaire, ou tout simplement un 3ème tissu de popeline de coton serré.

 

Nous avons rassemblé une sélection de tissus compatibles de coton au tissage serré, et au grammage suffisant pour filtrer un maximum de particules dans le cadre d’une confection artisanale et domestique. Nous avons également fait le choix de vous proposer des kits avec le nécessaire pour confectionner une vingtaine de masques en coton, vous permettant d’en avoir assez pour effectuer les changements des masques nécessaires à sa bonne utilisation.

Ces kits comprennent les élastiques “spécial masque” de 3mm de diamètre.

3 – Combien de temps porter son masque en tissu ?

Le port du masque est préconisé pour une durée de quatre heures ou lorsque vous ressentez une sensation d’humidité, passé ce délai son efficacité n’est plus optimale contre le Coronavirus. Il faut en porter un autre.

Enlever votre masque, en le tenant uniquement par les élastiques et placez-le dans un sac plastique hermétique jusqu’à son lavage.

4 – Comment laver son masque de protection en tissu ?

L’avantage du masque en tissu est qu’il est lavable et donc réutilisable de très nombreuses fois comme un vêtement.

Il convient d’éviter tout contact entre un masque barrière souillé (à laver) et d’autres articles vestimentaires propres. La personne chargée du lavage devra se protéger pour manipuler les masques souillés potentiellement par un virus (port de gants par exemple).

Il est recommandé avant tout lavage des masques barrières de nettoyer son lave-linge, en procédant à un rinçage à froid avec de la javel ou de le faire tourner à vide à 60°C ou 95°C sans essorage.


Il n’est pas recommandé d’utiliser des produits spécifiques autres que la lessive habituelle sans s’être assuré auparavant de leur non toxicité par des résidus inhalés, et que leur utilisation ne dégrade pas les tissus choisis. Le cycle complet de lavage (mouillage, lavage, rinçage) doit être de 30 minutes minimum avec une température de lavage de 60°C.
Veuillez noter que l’utilisation d’adoucissant n’est pas préconisée.


Il est recommandé de passer les masques en tissu au sèche linge. Les masques barrières de protection ne doivent pas sécher à l’air libre. Nettoyer ensuite les filtres du sèche-linge (et se laver les mains après). Dans tous les cas, les masques anti-coronavirus doivent être séchés complètement (c’est-à-dire toutes les couches à coeur).

Inspecter votre masque après chaque lavage, si vous constatez la moindre détérioration, le masque doit être jeter.

Ne vous inquiétez pas: Si vous avez confectionné des masques avec des tissus préconisés au lavage à 30°c ou 40 °C, cela ne veut pas dire qu’il ne pourront pas se laver à 60°C. La plupart des textiles correctement teints ou imprimés vont résister aux lavages à 60°C. Cependant, l’intensité et la fréquence des lavages vont certainement entraîner une dégradation prématurée des textiles et des couleurs, mais l’efficacité du masque sera conservé.

5 – Comment mettre et enlever son masque barrière ?

Porter un masque est un geste barrière supplémentaire contre le Coronavirus, encore faut-il respecter les bonnes pratiques pour le mettre et l’enlever. Voici les recommandations sanitaires pour le port du masque.
Pour mettre le masque :

 

– Avant toute manipulation du masque, laver vous les mains avec du savon ou du gel hydroalcoolique.
– Repérer l’endroit et l’envers du masque, ainsi que le haut si votre masque bénéficie d’une barrette nasale
– Tenir le masque barrière de l’extérieur et passer les élastiques ou les liens en étoffe du jeu de brides derrière la tête, de part et d’autre des oreilles, sans les croiser.
– Abaisser le bas du masque barrière sous le menton, vérifier que le masque couvre du haut du nez au dessous du menton.

position élastique masque coronavirus

Remarque : Une fois ajusté, ne plus toucher le masque barrière avec les mains. Chaque fois que le masque barrière est touché, l’utilisateur doit se laver les mains à l’eau et au savon ou exercer une friction avec une solution hydroalcoolique.

Pour enlever le masque :

 


– Au préalable si vous portez des gants il convient de les enlever et de vous laver les mains avec du savon ou du gel hydroalcoolique.
– Retirer le masque barrière en saisissant par l’arrière les élastiques ou le jeu de brides sans toucher la partie avant du masque barrière
– Placer votre masque barrière dans un sac hermétique jusqu’à son lavage.
– Se laver les mains à l’eau et au savon ou avec une solution hydroalcoolique.